Le marketing digital fait vivre bon nombre d’employés. Ils bénéficient de salaires leur assurant un certain train de vie. La reprise économique ainsi que la transformation digitale ont permis d’ailleurs de libérer les augmentations de salaires dans certains métiers. Il s’agit du marketing, de la communication et de l’IT.

Les salaires des spécialistes du marketing digital

La spécialisation des professions dans le marketing digital s’accélère depuis un bout de temps. Cela est dû à l’émergence des nouvelles technologies. On assiste à des métiers spécialisés et de plus en plus techniques. Du côté du e-marketing, les community managers sont les moins bien lotis. Le salaire médian pour les juniors est compris entre 25 et 35 000 euros par année. Les brand content managers, traffic managers, chefs de projets digitaux et social media managers débutent leur carrière avec un salaire de 30 à 40 000 euros par an. Les rémunérations évoluent très vite avec des années d’expérience. Les professionnels de la data, du côté de l’analyse des données sont très bien payés. Le salaire est compris entre 32 et 40 000 euros lorsqu’il s’agit d’un data miner. Le data scientist est payé 45 à 65 000 euros.

Les salaires des business developers et du web dans les agences

Les commerciaux en raison de la situation économique assez favorable ont des salaires assez proches. Ils gagnent entre 35 et 45 000 euros quand il s’agit d’un business developer débutant. Il y a de véritables chez les directeurs en fin de carrière. En agence, les salariés sont les moins lotis. Le concepteur rédacteur est moins rémunéré dans le secteur digital. Le salaire est compris entre 22 et 30 000 euros. Les directeurs artistiques, chefs de projet et les planneurs stratégiques gagnent un peu plus. Le concepteur rédacteur perçoit une rémunération qui va au-delà de celui d’un planneur stratégique s’il a 5 à 10 années d’expérience.

Des salaires en hausse depuis un certain temps

Les chefs de produits et les chefs de projets webmarketing sont les métiers ayant enregistré de fortes hausses salariales. Les postes dans la data et l’omnicanal sont très rémunérés. Certaines fonctions sont classées dans le top 5 des très fortes progressions salariales. Le chef de projet IT a vu son salaire augmenté de 6,7%. Il est à 44440 euros de salaire annuel. Le chef de projet Webmarketing a plus de 5,5% de son salaire. Il perçoit jusqu’à 39090 euros. Le chef de produit est à plus de 5,4% de hausse de salaire. Il passe à 40160 euros par an. Ces hausses s’expliquent par le lancement de nouveaux articles et produits, la reprise des activités économiques et la transformation digitale à outrance.